Menu

M’entends-tu ? 1

M'entends-tu?

(photo © Projection Culturel.com)

Que dit le cœur au fond du silence
Que disent les mots effacés par la pluie
Que dit la voix loin de toute arrogance
Que dit le cri à la mer infinie note 2

Lorsque j’ai visionné le premier épisode de la série M’entends-tu ?, j’avais en tête une partie du refrain de la pièce musicale qui porte le même nom : est-ce que j’existe pour toi ? La parole fait exister. Mais encore faut-il qu’elle soit écoutée pour avoir l’impression d’être vraiment vivant. Quand on m’a demandé d’écrire un court texte sur l’écoute, j’ai tout de suite fait le lien avec l’émission M’entends-tu? Dans le premier épisode, Ada (Florence Longpré) confronte Carolanne (Ève Longpré) sur son soudain mutisme. Ada et Fabiola (Mélissa Bédard) ne comprennent pas ce qui s'est réellement passé pour qu'elle cesse soudainement de parler. Pourquoi refuse-t-elle de s'exprimer ? La juxtaposition de tous ces éléments m’aura interpelé, c’est ce que j’ai tenté de mettre en mots et d’y chercher un sens.

Pour moi, l’expression « M’entends-tu ? » évoque à la fois notre humanité ainsi que nos sens : l’ouïe, le goût, le toucher, l’odorat, la vue. Par mes sens, j’entre en relation avec les autres quotidiennement, mais aussi avec moi-même, dans mes activités ainsi qu’au cœur de ma prière. Je dois être attentif à une panoplie de facteurs avec lesquels, malgré moi parfois, j’interagis et qui provoque ou non une interaction. La relecture de ma journée me permettra de surligner ce qui s’est passé au plus profond de mon être et de mon cœur.

Il y a une analogie à faire entre l’écoute et l’enseignement, entre l’élève et le maître.

Il y a bien longtemps que l’on a affirmé que l’on ne connaît bien que ce que l’on enseigne. Ne serait-ce pas que dans l’acte d’enseignement, que dans l’acte de la parole, l’émetteur acquiert sa pensée. La parole ne serait donc pas que communication / expression d’un acquis antérieur, mais bien acte de naissance à soi, d’advenue à sa propre pensée. Le langage n’exprime pas seulement une existence, il fait exister. L’homme vit de langage ! note 3 

Voilà un l’objectif de la relation pastorale : exprimer et reconnaître une existence, ici et maintenant. Trouver un sens à ce qui se vit et tenter à travers des mots d’exister avec ou malgré la blessure. La vie, nous le savons, n’est pas quelque chose d’acquis. Nous sommes en perpétuelle appropriation de cette réalité avec le temps qui passe et les épreuves qui peuvent altérer son cours. En ce sens, la maladie ou la blessure transforme l’univers coutumier et la personne blessée doit réapprendre à habiter son corps, son univers intérieur mais aussi tout son univers relationnel. La parole de l’accompagné et de l’accompagnant deviendra significative dans ce processus de réappropriation. L’acte de prendre la parole permet en quelque sorte une réinterprétation ainsi qu’une réorganisation d’événements du passé auxquels on attribue un sens. Autrement dit, l’événement ne change pas mais le sens que je lui donne, lui, n’est pas figé une fois pour toutes. Le récit de ma vie est donc en constante évolution. Chaque vie engendre une histoire personnelle qui vient s’ajouter à une histoire infinie. L’écoute est donc au service de l’interlocuteur, de la Parole en laquelle il advient lui-même comme sujet.

M’entends-tu? Me vois-tu?
C’est ma vie ce que je suis
M’entends-tu? Me vois-tu?

Est-ce que j’existe pour toi ? note 1

Marc Rizzetto, s.j.
Centre de spiritualité Manrèse

Notes

1. M'entends-tu ? est une fantastique série télévisée québécoise créée par Florence LONGPRÉ diffusée par Télé-Québec. 

2. SÉGUIN, Richard, de son album MICROCLIMAT, 1999.

3. BELLET, Maurice, L’Écoute, Édition Desclée de Brouwer, Paris, 1989.

4. SÉGUIN, MICROCLIMAT.

 

Cette chronique vous propose de prendre quelques instants de réflexion à partir de différentes questions spirituelles, pour donner du souffle à votre vie quotidienne et à vos engagements.

Archives

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

Index de Questions spirituelles

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription