Menu

Ce corps, chemin vers l’Esprit

chemin d'Esprit

(photo © Tim Foster sur Unsplash)

La présence sacrée de mon corps à la Vie est indissociable de ma foi. Le Verbe de Dieu est venu sur Terre dans un corps : il s’est incarné et a vécu, comme tous les êtres humains, la mort corporelle. C’est avec son corps, vibrant d’amour par l’Esprit Saint, que Jésus a pu ouvrir pour nous le chemin de la Vie en abondance. Avec ses pieds et ses jambes, il était constamment en déplacement pour aller parler à la foule. Avec ses mains et ses doigts, il touchait ceux et celles qui étaient devant lui. Il a expérimenté la fatigue, la faim, la soif, et il a souffert dans son corps avant de mourir sur la croix. Dieu lui-même, en s’incarnant, a rendu inaltérable le caractère sacré du corps.

Dans ma quête spirituelle, je suis toujours à la recherche d’une façon d’être simplement et véritablement présente à l’instant. L’instant coïncide avec ce souffle qui m’est donné comme une éternelle et circulaire respiration par la confiance que j’accorde à l’Esprit Saint à chacune de mes inspirations et expirations. Ces dernières années, de précieuses expériences m’ont fait redécouvrir mon corps comme le premier répondant à cette Vérité toute de justesse et de liberté. La respiration, les sens, les battements du cœur, l’intelligence infinie du corps à transformer en énergie, en chaleur et en lumière tout ce qui entre et sort de lui ; tout cela est rythme et danse en constante symbiose avec la présence de Dieu.

Apprendre à être attentive et attentif à ce don d’incarnation que nous avons reçu dès avant notre naissance est un choix que l’on doit faire en marchant sur le chemin de la Vie. On pourrait très bien passer à côté : prendre pour acquis les couleurs, les sons et les parfums, la caresse de l’air qui nourrit nos poumons, la diversité des textures. Certes, le corps est extraordinaire puisqu’il nous offre gratuitement, inlassablement cette multitude de mini expériences. Mais ne serait-ce pas l’aurore d’un éveil spirituel que de se laisser être dans la jouissance sans cesse renouvelée du senti de ces interactions du corps avec la Vie? Je crois que le choix d’habiter ainsi notre corps est un pas vers un abandon éclairé à la Trinité, à ce Dieu-mouvement-de-Vie manifesté dans le corps du Fils.

Le corps devient alors puits et le mouvement donné par l’Esprit, tel un sceau, recueille l’eau de Vie. Ce puits, c’est le « lieu de Son Incarnation, et de la mienne »

(B. Gahima, Prier, octobre 2009), duo dansé d’une éternelle possibilité de résurrection.

Constance Aubry
Centre de spiritualité Manrèse

Cette chronique vous propose de prendre quelques instants de réflexion à partir de différentes questions spirituelles, pour donner du souffle à votre vie quotidienne et à vos engagements.

Archives

2019

2018

2017

2016

2015

2014

Index de Questions spirituelles

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription