Menu

 

Conversion et renaissance

Épreuve

(photo©Depositphotos)

Le temps liturgique du Carême fait retentir l’appel pressant de Jésus à la conversion. Cet appel résume bien l’essentiel de son message dès le début de sa prédication. On le comprend comme une condition pour accueillir le règne de Dieu qui vient et pour entrer dans son Royaume. Dans les évangiles synoptiques (Matthieu, Marc et Luc), Jésus précise sa pensée en affirmant que cette conversion implique une attitude d’humilité :

En vérité, je vous le dis, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux (Matthieu 18,3 et parallèles).

Jésus s’identifie aux petits et il invite ses disciples, ceux d’hier comme ceux d’aujourd’hui, à abandonner la logique de la grandeur et de la primauté :

Celui qui se fera petit comme cet enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume de Cieux (18,4).

L’évangéliste Jean connaissait sans doute cette tradition mais il a remplacé cette parabole de l’enfant par l’image de la nouvelle naissance. Jésus recourt à cette image dans son entretien avec Nicodème :

Amen, amen, je te le dis, personne, à moins de naître de nouveau d’en haut, ne peut voir le royaume de Dieu (Jean 3,3).

Alors que la tradition synoptique insiste sur la conversion, le quatrième évangile met le focus sur l’action de Dieu. Naître d’en haut implique l’action de l’Esprit comme on le voit plus loin dans l’entretien :

Amen, amen, je te le dis, personne à moins de naître d’eau et d’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu (3,5).

Si le passage souligne l’importance du baptême, – évoqué par l’eau et l’Esprit – il met en lumière l’initiative divine. La vie authentique, la vie nouvelle, est un don de Dieu.

Les deux approches, celle des synoptiques avec la parabole de l’enfant, et celle de l’école johannique avec l’image de la nouvelle naissance, se complètent. Si l’entrée dans la vie nouvelle est un don de Dieu offert à tous et à toutes, il exige une réponse, une démarche personnelle qui implique une « conversion ». Je nous souhaite que le Carême soit un moment favorable pour nous laisser modeler par l’Esprit et pour adopter une attitude d’humilité les uns envers les autres.

Sylvain Campeau
Bibliste et chargé de projets à l’OCQ.
Adjoint à la directrice pour la pastorale biblique à l’Office de l’éducation à la foi du diocèse de Montréal.


Catéchèse
Bible et catéchèse

Formation à distance
Ouvrir les Écritures

Bible 101
Quelques éléments de base
Nouveau Testament
Ancien Testament
Questions d'interprétation

Ressources / Suggestions
Livres
Sites web à visiter
Jeux bibliques

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription