Menu

Mettre Dieu à l'épreuve

Luc 4, 1-13 : 1er dimanche du Carême (Année C)

Nous entrons en Carême, à nouveau, mais justement pour faire du nouveau en nous. Temps de conversion, appel à devenir chrétien, à re-devenir chrétien, que l’on soit catéchumène, recommençant ou continuant. Où cela nous mène-t-il? Avec l’Évangile des tentations, c’est en des lieux bien précis que nous nous retrouvons, à la suite de Jésus, avec lui. Les tentations ne se déroulent pas n’importe où. Elles adviennent en ces lieux où, dans la Bible, le Dieu vivant est rencontré de façon privilégiée : le désert, la montagne, le temple. Ainsi, cela dit que, dans nos épreuves, la relation à Dieu est un enjeu crucial.

Oeuvre de Sandro Botticelli

Oeuvre : Sandro Botticelli

Luc dit à la fin : « Ayant ainsi épuisé toutes les formes de tentation ». Il nous semble qu’il y en a d’autres! Il faut croire alors qu’elles sont incluses dans les trois et qu’elles sont liées à ces enjeux. La première, au désert, touche la recherche de l’immédiat aux détriments de l’horizon de sens que donne la Parole. La deuxième, sur la montagne, se rapporte à la quête de puissance et de gloire avec son risque d’idolâtrie.

En Luc, la troisième tentation est la plus importante. Elle a lieu au Temple, à Jérusalem, là où son évangile a commencé et va se terminer. Ce lieu symbolise par excellence la présence de Dieu parmi son peuple, un Dieu proche en qui on peut avoir confiance. C’est justement là-dessus que le diable mise. Jésus a répondu aux deux épreuves précédentes en citant les Écritures. C’est maintenant lui, l’adversaire, un petit malin, qui utilise les Écritures pour détourner Jésus de sa fidélité à Dieu, tout en semblant l’inviter à la foi.

Le diable cite le Psaume 90 où il est question de se fier à Dieu. Il suggère à Jésus, fils de Dieu, de se jeter en bas du temple et Dieu va tout arranger. C’est un appel à se jeter en Dieu pour fuir la réalité à affronter : celle de la Passion, de la souffrance, de la condition humaine jusqu’au bout. Cette tentation reviendra au jardin des oliviers (Lc 22,40-44) et sur la croix (23,35-39). Ce qui est pervers dans cette offre, c’est qu’elle s’appuie sur une vérité, la bienveillance de Dieu, pour la détourner. Elle met en place une fausse image de la Providence de Dieu, une idole tentante: un Dieu qui ne respecte pas notre liberté et notre consistance humaine. Jésus refuse de « mettre Dieu à l’épreuve », de l’instrumentaliser pour son propre intérêt. Il ne demande pas à Dieu d’accomplir sa mission à sa place, de lui éviter les passages douloureux de l’existence humaine. Il assume sa vie jusqu’au bout, solidaire de notre humanité.

Questions pour la réflexion :

Dans nos épreuves, dans ces choix douloureux aux tournants de nos vies, en quel Dieu mettons-nous notre confiance?

Quelle image de Dieu en moi est à nettoyer, à replacer, pour rester fidèle à ma condition humaine et au Dieu vivant?

À quel geste ou parole de courage Dieu m’appelle-t-il pour aller jusqu’au bout, sans fuite, dans une fidélité risquée (vie familiale, travail, choix intérieurs,...) ?

Daniel Cadrin, o.p.

Échos de la Parole
Année B (année en cours)

ARCHIVES

Échos de la Parole (2023‑…)
Année A • Visuels et extraits

Échos de la Parole (2019‑2022)
Année A • Année B • Année C
Visuels et extraits
Année A • Année B • Année C

Échos de la Parole (2016‑2019)
Année A • Année BAnnée C 
Visuels et extraits
Année B Année C

Échos de la Parole (2013-2016)
Daniel Cadrin
Année AAnnée BAnnée C

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription