Menu

Le visage d'un Dieu bienveillant

Luc 2, 1-14 : Nativité (Année B)
Oeuvre : Maison Mayer, c.1930, Basilique Notre-Dame-de-Québec

Maison Mayer, c.1930, Basilique Notre-Dame-de-QuébecDes bergers dans les champs, la nuit, gardent leurs troupeaux : des gens ordinaires dans leur lieu et temps de travail, occupés à leur tâche. Des bergers : à cette époque, des gens qui n’ont pas socialement de prestige, utiles par leur travail, mais peu considérés. Une expérience spirituelle forte leur arrive, qui ressemble à celle des disciples de Jésus, plus tard, sur la montagne de la transfiguration : la gloire de Dieu se révèle, et ils sont enveloppés de lumière. Ils sont remués intérieurement et bouleversés, saisis d’une grande crainte, comme toute personne vivant une expérience de transcendance, qui les dépasse.

Cette transfiguration ne se vit pas dans un lieu rare et sacré, mais en plein cœur de leur vie ordinaire, dans les champs. Le messager est l’Ange du Seigneur : la même figure qui apparut à Moïse, alors qu’il gardait lui aussi son troupeau. Mais le plus important, comme dans tout récit de révélation, c'est la Parole. Les bergers sont appelés à aller plus loin que leur première réaction et à entendre une Parole qui annonce la lumière.

Le message est une Bonne Nouvelle, littéralement un Évangile. Par-delà et à travers ce récit que nous trouvons poétique ou charmant, c’est une réalité plus profonde, l’essentiel de la foi chrétienne, le kérygme, qui est transmis aux bergers. Que contient-il? Une nouvelle qui est bonne — qui n’est pas une mauvaise nouvelle, ce qui est plutôt rare de nos jours. La joie est associée à cette annonce, et non seulement pour quelques-uns, mais pour tout le peuple. Cet événement réjouissant n’est pas ancien, dans le passé, ou lointain dans l’avenir, mais il advient aujourd’hui, au présent. Il est centré non pas sur une brillante idée, un plan bien organisé ou une morale détaillée, mais sur une personne, qualifiée de Sauveur, de Messie, de Seigneur.

On s’attendrait ensuite à être conduit dans un lieu prestigieux, où rencontrer un tel personnage. Mais le messager donne un signe très différent de cette attente : un nouveau-né dans une mangeoire, voilà la Bonne Nouvelle! Et celle-ci n’est pas banale, malgré son apparence, car elle engage Dieu lui-même, le ciel et la terre, avec la gloire et la paix. Quel est le secret ou le mystère ainsi dévoilé? Il est simple et radical, profond et éclairant : le Dieu vivant et glorieux est bienveillant, il aime les humains. Cet enfant en est le visage.

Ces dernières années, en Église, nous parlons de mission et d’évangélisation. En cette fête de Noël, nous sommes appelés à nous recentrer sur l’essentiel de l'Évangile, qui n’annonce pas n’importe quoi et n’importe qui. Le récit des bergers nous offre des pistes fondamentales, à accueillir, à explorer et à mettre en œuvre. Et que font les bergers à la suite de leur expérience? Il vaut la peine de compléter le récit. Tout d’abord, ils agissent : ils se déplacent et vont vers l’enfant. Et ils le font en se hâtant, comme Marie pour la visitation. Ils trouvent l’enfant et le regardent, temps d’intériorisation et d’approfondissement. Puis, ils ne se contentent pas de rentrer chez eux. Ils deviennent à leur tour des messagers de la Bonne Nouvelle et suscitent l’étonnement chez d’autres. Et la joie continue de les habiter : ils glorifient Dieu, comme les premiers messagers. Le processus d’évangélisation est ainsi suggéré dans toutes ses étapes.

Questions pour la réflexion :

Dans mes champs et travaux, quelle expérience transformante m'est-il advenue?

Quel signe proche m'invite à la joie?

Comment annoncer ce visage bienveillant et sa lumière?

Daniel Cadrin, o.p.

Échos de la Parole
Année B (année en cours)

ARCHIVES

Échos de la Parole (2023‑…)
Année A • Visuels et extraits

Échos de la Parole (2019‑2022)
Année A • Année B • Année C
Visuels et extraits
Année A • Année B • Année C

Échos de la Parole (2016‑2019)
Année A • Année BAnnée C 
Visuels et extraits
Année B Année C

Échos de la Parole (2013-2016)
Daniel Cadrin
Année AAnnée BAnnée C

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

180, Place Juge-Desnoyers, Bureau 1020
Laval (Québec) Canada H7G 1A4
Téléphone 514-735-5751
Courriel
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription