Menu

Suivre ou ne pas suivre?

3 septembre 2023
Matthieu 16, 21-27
22e dimanche du Temps ordinaire (A)

Humanité

(photo : Depositphotos)

Pour bien comprendre ce passage de l’évangile, il faut tenir compte de la théologie de Matthieu et se demander : que veut-il que sa communauté comprenne de ces sentences sapientiales prononcées par Jésus? Cela explique la mise en scène des versets 21-23 où Jésus Christ explique à ses disciples ce qui lui arrivera. On sait que le terme « Christ » a été utilisé par les disciples de Jésus seulement après sa « mort résurrection ». Matthieu prépare ainsi le terrain pour que ses auditeurs sachent ce que veulent dire les versets 24-27 avec l’expression porter sa croix qui serait un ajout postpascal. Car ces versets, hors contexte, posaient problème même à cette époque. Et aujourd’hui, on connaît l’importance capitale de l’identité pour l’être humain et les problèmes de santé mentale causés par une perte d’identité. Il n’est nullement question de se renier comme tel. Ce serait mortel.

Ce que Matthieu veut faire comprendre, c’est qu’adhérer à Jésus — « Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il renonce à lui-même, prenne sa croix, qu’il me suive » — nécessite des choix à faire. Devenir chrétien.ne, c’est développer un art de vivre où tenir compte de l’autre est d’une importance capitale. On ne peut plus se permettre de vivre uniquement pour soi et de faire exclusivement ce qui nous plaît. D’où le renoncement exigé. C’est ce que signifie renoncer à soi et prendre sa croix. Quand on aime et que l’on se soucie de l’autre, on renonce souvent à autre chose qui nous plairait. Comme se priver d’une sortie ou d’un beau vêtement pour que sa fille puisse acheter sa robe de finissante.

Sauver sa vie va dans le même sens. Ce n’est pas une question de vie ou de mort imminente. C’est un choix de vie. Pour beaucoup sauver sa vie équivaut à faire de l’argent, avoir maison, voiture, bateau, etc… sans jamais se soucier des besoins de l’autre. Alors que perdre sa vie à cause de Jésus, c’est renoncer à des choix qui m’empêcheraient de secourir l’autre ou de l’aider. Cela se vit au quotidien : je renonce à un voyage luxueux pour aider ma fille à payer son loyer.

Alors qu’est-ce que je choisis?

Christiane Cloutier Dupuis
Détentrice d’un doctorat en sciences religieuses (UQÀM)

 

Échos de la Parole
Année B (année en cours)

ARCHIVES

Échos de la Parole (2023‑…)
Année A • Visuels et extraits

Échos de la Parole (2019‑2022)
Année A • Année B • Année C
Visuels et extraits
Année A • Année B • Année C

Échos de la Parole (2016‑2019)
Année A • Année BAnnée C 
Visuels et extraits
Année B Année C

Échos de la Parole (2013-2016)
Daniel Cadrin
Année AAnnée BAnnée C

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

180, Place Juge-Desnoyers, Bureau 1020
Laval (Québec) Canada H7G 1A4
Téléphone 514-735-5751
Courriel
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription