Menu

Sauver, vivre et avoir confiance

27 juin 2021
Marc 5, 21-43
13e dimanche du Temps ordinaire (B)

Monde nouveau

(photo © David Clode, Unsplash )

L’Évangile de ce dimanche nous propose un deux pour un : deux récits de guérison imbriqués qui forment une unité littéraire dont le sens est souligné par trois verbes : sauver, vivre et avoir confiance. Les récits mettent en scène deux personnages audacieux qui prennent l’initiative d’approcher Jésus pour obtenir une guérison.

Jaïre, un dignitaire juif, loin d’être hostile à Jésus, se rend lui-même devant le maître renommé, tombe à ses pieds et le supplie de sauver sa fillette de douze ans. La foi de la femme qui souffre d’écoulements sanguins depuis douze ans s’exprime différemment : Si je réussis à toucher au moins ses vêtements, je serai sauvée(v. 28). Même si cette femme tente d’être discrète pour obtenir sa guérison, Jésus s’en rend compte parce qu’une « force » est sortie de lui. Quand Jésus interpelle la foule pour savoir qui l’a touché, elle tombe près de lui et avoue son geste qui reçoit une approbation immédiate.

Dans les deux récits, la confiance est soulignée pour mettre en relief la dimension personnelle de la relation qui s’instaure entre Jésus et les deux personnages qui ont besoin de son intervention. La femme n’est pas nommée mais Jésus l’appelle affectueusement « ma fille » en lui certifiant que sa guérison est permanente. À Jaïre qui l’implore de venir au chevet de sa fille, Jésus ne pose aucune question et l’accompagne vers sa maison. En entendant la nouvelle de la mort de la fillette, il dit simplement au chef de la synagogue de persévérer dans son attitude : N’aie pas peur, contente-toi de faire confiance (v. 35).

La confiance en Jésus devient libératrice quand elle s’aventure à imaginer ce qui semble impossible à première vue. S’il est bien le Messie et le Fils de Dieu (voir Mc 1,1), la vie peut reprendre son cours normal si nous acceptons de nous laisser toucher par celui qui redonne la vue aux aveugles, fait entendre les sourds, remet en marche les paralysés et redonne vie à ceux et celles qui ont perdu leur souffle vital.

Sylvain Campeau
Bibliste, chargé de projets à l’OCQ et adjoint à la directrice pour la pastorale biblique à l’Office de l’éducation à la foi du diocèse de Montréal.

Échos de la Parole
Année B  (en cours)
Visuels et extraits

ARCHIVES

Échos de la Parole (2019-)
Année A
Visuels et extraits A

Échos de la Parole (2016-2019)
Année A • Année BAnnée C 
Visuels et extraits B C

Échos de la Parole (2013-2016)
Daniel Cadrin
Année A • Année B • Année C

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription