Menu

Justice et tendresse de Dieu

Matthieu 20, 1-16a
25e dimanche du Temps ordinaire
20 septembre 2020

Pensées

(photo septembre 2020 © Josée Richard (oui, la vigne pousse en beauté dans le pommier et celui-ci produit mieux qu'avant))

Jésus raconte cette parabole pour expliciter ce qu’est la justice de Dieu. Rien à voir avec la justice rétributive dont nous avons obligatoirement besoin pour fonctionner dans la société de son époque. Jésus ne donne pas un cours d’économie. Son auditoire, totalement juif, a certainement compris tout de suite son histoire car dans la Bible hébraïque, spécialement chez Isaïe, le Maître de la vigne, c’est Yahvé, la vigne est le peuple de Dieu et les ouvriers en sont les membres. Les gens comprennent donc que Jésus leur parle de la façon dont Yahvé (Maître de la vigne) agit avec eux. Il leur montre que c’est Lui qui choisit ses ouvriers et décide de l’heure à laquelle ils vont travailler. Ce choix des personnes est si important que l’intendant en est écarté et n’aura qu’à remettre les salaires.

Jésus insiste beaucoup sur la façon de procéder du Maître : on peut imaginer qu’il choisit les personnes en soupesant ce qu’elles sont capables de faire en fonction de l’image qu’elles projettent : âge, corpulence, mobilité, aspect extérieur reflétant force ou faiblesse, regard intelligent ou non, bref, ce qui lui permet d’évaluer qui peut tenir douze, neuf, six heures, ou même une seule heure : un tri en fonction de qui elles sont. Pour ne pas les obliger à quitter avant la fin de la journée par incapacité à remplir la tâche ou par faiblesse physique ou autre raison ; d’où l’importance de l’énumération des heures. C’est un choix fait pour valoriser, permettre de participer et non pour humilier.

Jésus enseigne ainsi que toute personne est appelée par Dieu lui-même à la vigne, peu importe l’âge, l’état de santé, l’intelligence, les habiletés, les forces ou même les faiblesses et les fragilités. Chaque personne travaille à partir de ses capacités. L’important étant de travailler à la vigne. Cette façon de faire de Dieu souligne sa tendresse et sa délicatesse à notre égard et indique qu’on a tous un rôle à jouer, aussi petit soit-il (une heure). C’est valorisant et encourageant, surtout en temps de pandémie où plusieurs se sentent peut-être inutiles…

Christiane Cloutier Dupuis
Détentrice d’un doctorat en sciences religieuses (UQÀM)

Échos de la Parole
Année A  (en cours)
Visuels et extraits

ARCHIVES

Échos de la Parole (2016-2019)
Année A • Année BAnnée C 
Visuels et extraits B C

Échos de la Parole (2013-2016)
Daniel Cadrin
Année A • Année B • Année C

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription