Menu

Vigilance et résistance

Luc 21, 5-19 : 33e Dimanche du temps ordinaire (Année C)

Ce discours de Jésus à ses disciples est plutôt inquiétant. Il le fait au Temple de Jérusalem, centre de la vie religieuse de son peuple. Au temps où Luc écrit, ce temple a été détruit par le pouvoir romain. La tradition juive a dû alors se repenser sans ce haut lieu et elle y a réussi. La phrase de Jésus est lapidaire : tout sera détruit. En fait, il reste un mur, objet de vénération et de controverses. Jésus parle aussi de troubles et persécutions. Ils sont advenus et continueront d’arriver. Ce qui encourageant dans ses paroles, c’est son appel à la vigilance et à la résistance. Dans les temps de crise, les faux prophètes abondent, nous annonçant la fin imminente ou la solution miracle. Nous en voyons de tous genres sur nos écrans. Les consignes de Jésus sont claires : prenez garde, ne suivez pas, n’ayez pas peur. Ne vous laissez pas avoir par n’importe quelle fable exaltante ou stupéfiante. Gardez l’œil ouvert, tenez-vous debout, avec cette confiance lucide qui regarde de près et voit plus loin.

Roberts

Oeuvre : David Roberts, Le siège et la destruction de Jérusalem, 1850

Les disciples de Jésus ont affronté l’hostilité de leurs proches et des pouvoirs publics assez rapidement. Dans la suite de l’histoire, périodes de calme et d’adversité se sont succédé, variables selon les régions et les régimes politiques. Au 20ème siècle, les États totalitaires, au nom de l’athéisme ou du néo-paganisme, ont cherché à détruire toute source de résistance, de pensée différente. Les Églises chrétiennes, parmi d’autres groupes, ont payé un lourd prix en vies humaines et souffrances. Cela n’est d’ailleurs pas terminé. Aujourd’hui même, des chrétiens sont persécutés systématiquement par des fanatiques politico-religieux dans des pays du Proche-Orient. En d’autres endroits, leur liberté religieuse est réduite au minimum. Ici, l’approche est différente. Il s’agit plutôt d’un certain harassement et du mépris face aux traditions religieuses. Ce rôle est exercé en partie par des grands médias qui, ayant remplacé l’Église comme définisseurs du sens et de la rectitude, tolèrent peu de voix dissidentes. Et maintenant, l'État en rajoute. Pour que tous participent allègrement dans le grand marché mondial de la consommation et du divertissement ou dans l'identité nationale, les pouvoirs tiennent à tasser dans le coin tout ce qui fait signe de croyances religieuses. Clichés, mythes, stéréotypes et inventions se mêlent aux faits historiques pour alimenter cette dérision.

Les consignes de Jésus face à l’hostilité invitent à ne pas s’énerver et même à saisir l’occasion pour rendre témoignage. Ce n’est pas facile car cela suppose de résister aux nouveaux conformismes ambiants et d’oser faire entendre une autre voix dans le chœur de la pensée unique. Mais cette consistance est possible parce que nous ne sommes pas seuls. Le Vivant demeure parmi les siens pour leur inspirer les paroles de sagesse. Cette longue aventure spirituelle, qui tient encore la route, n’a pas commencé autrement que par des paroles d’espoir, des gestes de bonté et des témoins qu’un souffle intérieur a rendus audacieux. La clé qui permet de développer cette vigilance résistante est donnée à la fin. Il s’agit d’un mot riche, un peu oublié, et chargé d’avenir : la persévérance, ou la constance. Persévérance, comme dans tenir, ténacité, avec un mélange de patience et de fidélité. Au bout du chemin, ou plutôt sur le chemin même, cela donne courage et rend libre.

Questions pour la réflexion :

Comme croyant-e, j'ai déjà fait face à des situations d'hostilité ?

En quoi les appels de Jésus peuvent inspirer ma résistance vigilante?

Comment soutenir et renouveler ma persévérance ?

Daniel Cadrin, o.p.

Échos de la Parole (2017…
Année A 

Billet d’évangile (2016-2017)
Auvidec Média
Année CAnnée A

Échos de la Parole (2013-2016)
Daniel Cadrin
Année A • Année B • Année C

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription