Menu

Devenir disciple de Jésus

Luc 9, 18-24 : 12e Dimanche du temps ordinaire (Année C)

Devenir chrétien, aujourd’hui comme hier, par-delà les débats et les défis qui affectent les Églises et mouvements se rattachant à la tradition chrétienne, c’est d’abord devenir disciple de Jésus. Un disciple marche à la suite d’un Maître, fait siennes ses options et essaie de vivre, avec d’autres, dans un mode de vie qui s’en inspire. Dans ce récit de Luc, nous trouvons plusieurs éléments qui tracent le portrait du disciple.

Notre-Dame de Paris

Clôture du choeur, 14e siècle, Notre-Dame-de-Paris

Devenir disciple, c’est un choix personnel, qui amène à se distancier de la foule. Plusieurs façons de voir Jésus circulent dans nos milieux. La culture actuelle, avec le rôle des médias, accentue cette pluralité des regards mais tout en construisant des consensus, des visions partagées et dominantes, auxquelles se conformer. Être disciple, c’est rompre avec cette conformité, ne pas s’en tenir aux idées qui circulent, oser prendre une position. C’est ce que fait Pierre au nom des disciples en proclamant que Jésus n’est pas seulement un autre prophète, comme cela se dit dans la foule, mais qu’il est le Christ, le Messie de Dieu.

Mais cela ne suffit pas. Le disciple est invité à approfondir l’identité de Celui qu’il suit. Et la messianité de Jésus ne se conforme pas au modèle courant. Elle est différente et déroutante. Elle se révèle dans le mystère pascal, chemin de don et de service et non de puissance et de gloire. Suivre ce Messie, c’est alors s’engager dans des façons de penser et de vivre qui peuvent aller à contre-courant. Le souci des plus pauvres, le pardon, la générosité, le refus de la force et de ses combines font partie de la marche à sa suite.

Dans les consignes à la foule, des traits du disciple sont soulignés qui s’inscrivent directement à la suite des choix et de l’identité de Jésus Messie. Renoncer à soi-même, prendre sa croix, perdre sa vie : ces appels sont plutôt dérangeants. N’est-ce pas le contraire de notre élan naturel, de notre goût d’une vie heureuse ? Il importe d’en éviter les interprétations doloristes ou moralisatrices qui ont souvent circulé. Dans la ligne de la vie de Jésus, l’enjeu premier est celui du risque et du décentrement de soi. Au 1er siècle, la croix n’est pas un objet de piété, un bijou décoratif ou un signe de petits sacrifices à faire pour faire plaisir à une divinité bizarre. Elle évoque le rejet social et le risque de mourir. Elle indique aux disciples que ce choix peut leur faire perdre leur bonne réputation et les conduire à donner leur vie. Cela se voit encore aujourd’hui par les martyrs modernes qui ont osé s’engager pour la paix, la justice, l’amour, et qui en ont payé le prix, comme Jésus.

Cet engagement risqué se vit au quotidien, comme l’expression chaque jour l’indique, la même que dans le Notre Père en Luc. Le renoncement à soi est conséquent de ce risque. Dans notre culture où l’obsession de soi prend beaucoup de place ainsi que le souci de sécurité, cette consigne surprend. Elle invite à voir l’existence autrement. Une vie centrée strictement sur soi-même mène à la perte du goût de vivre et de la joie qui l’accompagne. Une ouverture à plus grand que soi, avec ses imprévus et insécurités, brise les murs qui nous enferment dans la banalité ou l’insignifiance. Elle est source d’une vie en abondance.

Questions pour la réflexion :

Dans les divers traits du disciple, en quoi je me reconnais? et je reconnais des gens?

Pour avancer sur ce chemin, quel nouveau pas serait à faire? quel risque à prendre?

Daniel Cadrin, o.p.

Échos de la Parole (2017…
Année A 

Billet d’évangile (2016-2017)
Auvidec Média
Année CAnnée A

Échos de la Parole (2013-2016)
Daniel Cadrin
Année A • Année B • Année C

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription