Menu

Le chemin et l’icône

Jean 14, 1-12 : 5 e dimanche de Pâques (Année A)
Oeuvre : Pantocrator, icône russe, Couvent dominicain Saint-Albert-le-Grand, Montréal (photo : Daniel Cadrin)

PantocratorNous sommes dans la première partie du grand discours d’adieu de Jésus en Jean. Jésus a annoncé son départ : qu’est-ce qui va arriver? Les disciples sont inquiets. Dans ce long discours, plusieurs thèmes théologiques s’entrecroisent, dans un va et vient qui n’est pas toujours évident et procède par spirales, symboles et allusions. On trouve ici la connaissance, la maison, le chemin, la vie, le lien du Fils et du Père, demeurer, voir, croire, les paroles et les œuvres. …. Ces mêmes thèmes se retrouvent tout au long de l’évangile selon Jean, s’alliant l’un à l’autre dans un jeu incessant qui est celui d’une quête, la recherche du visage de Dieu, manifesté en Jésus et sa croix glorieuse.

Mais dans ce labyrinthe qui nous conduit d’un couloir à l’autre pour revenir constamment au centre, Jésus lui-même, quelques pistes aujourd’hui ont plus de relief. D’abord, le discours de Jésus se fait dans un échange avec ses disciples, particulièrement deux d’entre eux : Thomas et Philippe. Thomas est celui qui, après la résurrection, aura des doutes et voudra toucher et voir pour croire. On le retrouve ici avec son bon sens un peu court qui ne voit que l’immédiat, mais qui en même temps exprime ce que bien des disciples d’hier et d’aujourd’hui portent, face à Jésus : la confusion! Jésus lui répond de façon très claire et forte, le recentrant avec vigueur sur l’essentiel, devant lui : Je suis le chemin, dit-il; ouvre-toi les yeux! Philippe est celui qui avait dit à Nathanaël, en début d’évangile : viens et vois. Ici, sa question porte sur le voir : montre-nous. Il veut éviter le passage par l’expérience croyante. Il veut une évidence toute proche pour connaître enfin le visage de Dieu. Mais le paradoxe, c’est qu’il ne saisit pas le signe offert, plus proche encore : Jésus, ses paroles, ses oeuvres, sa personne. Comme pour Thomas, Jésus le reprend vivement pour l’éveiller, pour l’inviter à la confiance, celle de croire.

Jésus est chemin vers le Père et il en est déjà la visibilité. Dans l’art chrétien, pendant des siècles, on ne représentait jamais la figure du Père, invisible. Ainsi dans les récits de création ou pour la rencontre de Moïse avec Dieu, ce n’est pas un vieillard barbu qui était présent mais la figure du Christ. Il y avait, derrière ce choix artistique, une profondeur spirituelle et théologique, qui savait exprimer à la fois le mystère et son incarnation. Jésus le Vivant est vraiment l’icône de Dieu. Qui m’a vu, a vu le Père, disait-il.

À travers ces dialogues, il y a un enjeu, très simple et explicite, qui parcourt tout le récit : c’est celui de croire. Le verbe revient, comme le refrain d’une chanson : croire en Dieu, croire en moi, croire ce que je dis, croire mes paroles, croire à cause des œuvres. Finalement, c’est de cela qu’il s’agit avant tout, au début, au milieu et à la fin de cet évangile : croyez en moi. La même invitation s’adresse à nous, qui pouvons nous reconnaître sans effort en Thomas et en Philippe. Et laisser les appels et réflexions de Jésus nous travailler de l’intérieur, nous apaiser, nous ouvrir un chemin de vérité et de vie, qu’Il est lui-même, … jusqu’à cette Maison accueillante où il y a de la place pour toutes sortes de monde, où nous sommes attendus.

Questions pour la réflexion :

En quoi je me reconnais en Thomas et Philippe et dans les appels qu'ils reçoivent?

Quel visage de Jésus a été pour moi une icône du Père?

Daniel Cadrin, o.p.

Échos de la Parole
Année A  (en cours)
Visuels et extraits

ARCHIVES

Échos de la Parole (2016-2019)
Année A • Année BAnnée C 
Visuels et extraits B C

Échos de la Parole (2013-2016)
Daniel Cadrin
Année A • Année B • Année C

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription