Menu

Dix paroles, entre Jésusalem et Emmaüs

Luc 24, 13-35 : 3e dimanche de Pâques (Année A)

Pour marcher sur nos chemins de foi, plusieurs paroles sont présentes et indispensables. Le récit d’Emmaüs, si riche de pistes, peut être relu dans cette perspective. Tant de paroles s’y trouvent qui ont chacune leur apport unique, entre Jérusalem et Emmaüs. Avec finesse et justesse, elles expriment les diverses composantes d’une quête, depuis le découragement jusqu’à l’annonce du Ressuscité.

Arcabas

Oeuvre : Arcabas, 1993-1994, chapelle de la Résurrection, église Torre de Roveri, Bergame

Les deux disciples utilisent plusieurs sortes de paroles qui disent bien leur itinéraire. Tout d’abord, sur la route, en marchant, ils parlent des événements et de leur expérience; ils racontent ce qui est arrivé autour de Jésus, leur espoir et leur déception, leur bouleversement et leur doute. Plus loin, après avoir entendu la parole de Jésus, ils invitent leur compagnon inconnu à rester avec eux; ils veulent aller plus loin, poursuivre la conversation. Puis, dans la maison, après avoir partagé le pain, ils sont touchés au cœur et expriment une parole de prise de conscience et de reconnaissance; ils relisent ce qui est arrivé sur le chemin et se mettent à faire des liens entre les événements, leur expérience et cette rencontre sur la route et dans la maison. Mais ils ne s’arrêtent pas là : leur dernière parole est celle du témoignage; à nouveau, ils racontent ce qui est arrivé mais leur récit est maintenant celui de croyants.

Pour qu’ils avancent ainsi en chemin, de la déception au témoignage, d’autres paroles sont intervenues. Il y a d’abord l’autre parole, celle des femmes qui sont allées au tombeau. Elles ont raconté et proclamé une annonce bouleversante: Jésus est vivant. Cette parole qui disait vrai n’a pas été reçue immédiatement; elle a suscité l’étonnement mais n’a pas convaincu. Pour les disciples, une expérience personnelle de rencontre avec Jésus ressuscité était nécessaire. Mais cette parole a suscité l’éveil, elle a commencé à mettre en doute les certitudes de l’échec pour ouvrir une espérance.

La parole de Jésus intervient de quatre manières. Au début, elle questionne, elle met en route en invitant à raconter; puis elle s’efface pour laisser place à l’écoute. Après que les disciples aient parlé en vérité et confiance de ce qu’ils vivaient, cette parole devient plus provocante : elle réveille, elle met au défi. Puis, elle fait entrer dans les Écritures, la Parole qui apporte sa lumière essentielle éclairant les événements; les disciples vont le reconnaître plus tard, il faut du temps pour que la Parole fasse son chemin. Une autre parole de Jésus est aussi mentionnée : celle de la bénédiction dans la maison, au moment du repas. Celle-ci fait appel aussi à la mémoire; les disciples font des liens, ils reconnaissent, puis Jésus disparaît.

À la fin, à Jérusalem, dans la maison, intervient la parole des apôtres et de l’assemblée. C'est une parole de proclamation et de confirmation. Oui, le Seigneur est ressuscité, vous n’êtes pas seuls à croire en lui. La parole des femmes disait vrai. Et les disciples maintenant témoignent à leur tour. La parole circule dans la communauté. Tant de paroles dans ce récit. Mais chacune a son rôle unique sur le chemin qui va de l’espoir brisé à l’élan de l’espérance. Comment avancerions-nous sans ces paroles de toutes sortes qui non seulement font cheminer mais sont elles-mêmes chemins vers la vie.

Questions pour la réflexion :

En quelles paroles je reconnais ma propre voix? Ou celle des autres et de qui?

Quelles paroles aurais-je à écouter ou à dire davantage?

Daniel Cadrin, o.p.

Échos de la Parole
Année A  (en cours)
Visuels et extraits

ARCHIVES

Échos de la Parole (2016-2019)
Année A • Année BAnnée C 
Visuels et extraits B C

Échos de la Parole (2013-2016)
Daniel Cadrin
Année A • Année B • Année C

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription