Menu

Dieu met un centenaire à l’entraînement

25 février 2018
Genèse 22,1-2.9a.10-13.15-18
2e dimanche du Carême (Année B)

visuel

( ©Depositphotos)

 

Le récit de Genèse 22,1-19 est pour le moins troublant. Comment Dieu a-t-il pu demander à Abraham d’offrir son propre fils en sacrifice, d’autant plus qu’il s’agit du fils qu’il avait lui-même promis à Abraham! Même si le dénouement nous apprend que Dieu n’a jamais souhaité la mort d’Isaac, quelle sorte de Dieu peut mettre ainsi à l’épreuve le pauvre Abraham?

Pour répondre à ces questions, il faut d’abord prendre conscience qu’Abraham n’en est pas à sa première expérience de l’adversité. Il a connu sa dose de défis et de péripéties dans la vie: il quitte son pays et sa parenté pour une terre étrangère (Gn 12,4), connaît la famine et se réfugie en Égypte (Gn 12,10), combat quatre rois et libère Lot, fait prisonnier (Gn 14), conçoit un enfant avec sa servante (Gn 16), intercède pour la ville de Sodome (Gn 18,16-33), conçoit un enfant avec sa femme de quatre-vingt-dix ans (Gn 21,5), chasse son fils aîné (Gn 21,8-21), etc. Et tout cela en à peine cent ans! C’est donc à un homme expérimenté que Dieu demande d’aller sacrifier son fils; mais bien qu’il ait déjà été éprouvé dans le passé, voici qu’Abraham fait maintenant face à l’épreuve la plus difficile de sa vie.

ExtraitIl faut aussi comprendre que, dans l’Ancien Testament, le verbe hébreu « nassah » signifie « éprouver, tester », non pas au sens de « tenter de prendre en défaut », mais de « vérifier la solidité, entraînervoir note ». Le but de Dieu n’est pas de faire souffrir Abraham, mais de le rendre encore plus fort. D’ailleurs, une fois l’épreuve passée, Dieu multiplie les bénédictions à l’endroit d’Abraham. Le patriarche ressort gagnant, grandi et fortifié de cette dure épreuve.

Évidemment, ce serait une erreur de penser que toutes les épreuves de notre vie sont volontairement envoyées par Dieu. Mais chose certaine, Dieu est toujours avec nous au cours de ces épreuves. Et lorsque nous cheminons avec Dieu, nous pouvons être assurés de sortir plus fort des épreuves de nos vies, si difficiles soient-elles.

Francis Daoust
Directeur de SOCABI

Note
Par exemple, dans le récit du combat de David contre Goliath, le jeune berger se charge de la lourde armure de Saül, mais arrive à peine à marcher avec elle, car dit-il « je ne suis pas entraîné » (1S 17,39).



Échos de la Parole (2017-2019)
Année CAnnée B Année A 
Extraits des textes

Billet d’évangile (2016-2017)
Auvidec Média
Année CAnnée A

Échos de la Parole (2013-2016)
Daniel Cadrin
Année A • Année B • Année C

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription