Menu

C’est juste une question de justice

Matthieu 5, 17-37 : 6e Dimanche du temps ordinaire (Année A)

Quelle longue série de recommandations Matthieu a-t-il regroupée dans ce cinquième chapitre ! Et sur des sujets si diversifiés et pas des moindres, non plus : le rapport à la Loi, ce que doit être votre justice, le meurtre et la réconciliation, les relations entre frères, l’adultère et le scandale, la répudiation, le serment… et il poursuit dans les versets suivants en traitant de la loi du talion, de l’amour des ennemis, de l’aumône, de la prière… n’en jetez plus la cour est pleine ! Une véritable somme théologique en miniature.

Nul doute que les foules venues écouter Jésus ont dû avoir du mal à assimiler autant de matière, tant d’enseignement, et surtout autant de nouveauté : nouvelles définitions, nouveaux concepts, nouvelle forme de pensée, nouvelle conception de Dieu.

À partir de matériel provenant de diverses sources, Matthieu a regroupé des sentences prononcées par Jésus en un seul discours très bien structuré qui présente essentiellement la (nouvelle) justice chrétienne. La justice parfaite, c’est la fidélité absolue des disciples de Jésus, ce que nous disons que nous sommes à la loi de Dieu : une fidélité nouvelle, inaugurée et rendue possible et impérative, par l’interprétation nouvelle, très originale que Jésus donne ce cette loi.

Une justice qui, en définitive, se doit de « surpasser » celle des autres. Suivre Jésus est exigeant : nous devons faire plus que les autres, nous devons faire mieux. Nous devons accomplir davantage aux yeux de Dieu, au-delà de ce qui est bien, attendu, légal. En ce 500e anniversaire de la Réforme, il est bon de se rappeler que ce ne sont pas les bonnes œuvres qui assurent le salut, car celui-ci est gratuitement offert par Dieu dans sa grâce, mais il est tout autant bon de se rappeler que les bonnes œuvres doivent résulter de ce salut; elles doivent être la démonstration, la preuve, le signe concret, visible et affirmé que ce salut a produit chez nous, a fait germé et murir cette nouvelle justice.

David Fines, pasteur de l'Église Unie du Canada

Échos de la Parole
Année A  (en cours)
Visuels et extraits

ARCHIVES

Échos de la Parole (2016-2019)
Année A • Année BAnnée C 
Visuels et extraits B C

Échos de la Parole (2013-2016)
Daniel Cadrin
Année A • Année B • Année C

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription