Menu

Être sel et lumière !

Matthieu 5, 13-16 : 5e Dimanche du temps ordinaire (Année A)

Pour connaître les hivers québécois, nous savons bien que le sel répandu sur nos routes agit comme dégivrant, qu’il fait rouiller nos voitures et qu’il gruge le cuir de nos bottes. Et pourtant, le sel rehausse le goût de nos aliments et nous permet de réussir nos petits plats cuisinés. Le sel purifie et nettoie. Il permettait autrefois et permet toujours de conserver les aliments… Si la métaphore du sel peut être ambivalente, elle est toute positive chez Matthieu, car elle rappelle comment l’Amour de Dieu transfigure le croyant et l’appelle à devenir lumineux de Dieu au cœur du monde. Pas besoin d’une grande quantité pour faire une différence. Une pincée suffit pour tout changer ! La métaphore de la lumière est directement en lien avec la présence agissante et créatrice de Dieu. La lumière chasse les ténèbres ; elle fait la vérité et rend libre ; elle ne doit pas être caché, mais bien exposé (souvent sur une montagne dans les textes bibliques, lieu de la manifestation de Dieu) pour que nous puissions être attirés, transformés et porteurs et porteuses de cette lumière au cœur de nos existences et de nos communautés.  Jésus est Lumière du monde et nous invite à vivre, comme Lui, de cette présence de Dieu.

Le court texte de Matthieu s’inscrit directement dans le souffle du texte des Béatitudes. Là, voyant les foules, Jésus gravit la montagne et assis, entouré de ses disciples, il proclame un message d’espérance à ceux et celles qui sont pauvres ou affligés, affamés, persécutés et traités injustement, il leur annonce le bonheur du Royaume, le bonheur de Dieu. Les doux, les miséricordieux, les cœurs purs, les artisans de paix recevront en partage cette tendresse et cette miséricorde, cette joie et cette paix des cieux, c’est-à-dire d’un bonheur marqué par la vie divine.

Ici, Jésus interpelle ceux et celles qui sont sujets de la bénédiction de Dieu pour leur signifier que comme Lui, ils et elles doivent se réjouir de cette Bonne Nouvelle et agir comme le sel de la terre et la lumière du monde. Devenir sel et lumière, c’est être transformé parce qu’accueillant la Parole et la Présence de Jésus dans sa vie. C’est aussi devenir transparent de Dieu, rayonnant de Dieu, sel de la terre qui donne le goût de Dieu au sein de la pâte humaine… pour rendre témoignage devant les humains de la Gloire de Dieu et de la Lumière du Vivant…

Face aux pouvoirs destructeurs, aux violences mortifères et aux murs qui divisent, devant ceux et celles qui sont traités comme des sous-humains, qui sont exploités comme simple rouage d’une mécanique économique ou qui vivent dans l’angoisse d’une rafle au petit matin, rappelons-nous la Parole de Jésus sur la montagne qui annonce encore aujourd’hui le Bonheur et la Joie de Dieu. Être sel et lumière…

Marc Dumas, théologien, professeur titulaire à l’Université de Sherbrooke

Échos de la Parole
Année A  (en cours)
Visuels et extraits

ARCHIVES

Échos de la Parole (2016-2019)
Année A • Année BAnnée C 
Visuels et extraits B C

Échos de la Parole (2013-2016)
Daniel Cadrin
Année A • Année B • Année C

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription