Menu

Galilée des nations

Matthieu 4, 12-23 : 3e Dimanche du temps ordinaire (Année A)

Lorsque l'évangéliste Matthieu présente la prédication de Jean le Baptiste en Mt 3,2, il le fait dans une formulation identique à celle qu'il utilise pour introduire le contenu de la prédication de Jésus : « Repentez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche » (Mt 4,17). Notons aussi que lorsqu'il parle de l'emprisonnement de Jean au tout début de la lecture évangélique d'aujourd'hui, Matthieu a recours au verbe « être livré » comme au moment où il se réfère à la passion et à la mort de Jésus (Mt 20,18s; 26,2). Rapprochement de Jean et de Jésus dans leur mission; rapprochement des deux dans leur destin de souffrance et de mort.

En ce dimanche, nous est donc présenté le début de la prédication de Jésus à l'heure où celle de Jean prend fin. Jésus, nous dit-on, se rend en Galilée et Matthieu sera le seul à situer le domicile de Jésus à Capharnaüm, au bord du lac, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali.

Pourquoi cette référence à ces territoires, pouvons-nous penser?  La citation d'Isaïe (Is 8,23 - 9,2) vient nous éclairer: Au 8e siècle avant Jésus-Christ, les territoires de Zabulon et Nephtali ont vécu une période d'humiliation et voilà que, de la bouche du prophète Isaïe, ils ont entendu qu'un avenir lumineux leur était promis : « le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ». Dire de Jésus qu'il habite Capharnaüm dans cette « Galilée des nations », n'est-ce pas laisser percevoir que le Messie fait se lever une lumière dans le pays de l'ombre de la mort, qu'il vient dans ce coin du pays où habitent beaucoup de non-juifs, beaucoup de gens assez indépendants par rapport aux coutumes et aux traditions religieuses de la Judée. Au fond, la proclamation de Jésus est située, en son commencement, dans un climat d'ouverture qui rejoint l'épisode des mages d'orient (Mt 2,1-2).

Étonnants aussi ces appels adressés aux quatre pêcheurs du lac de Galilée, appels qui suivent immédiatement la proposition-synthèse de la prédication de Jésus.  Deux frères: Pierre et André sont surpris alors qu'ils jettent leurs filets dans le lac; deux autres frères : Jacques et Jean avec leur père Zébédée sont à préparer leurs filets. Dans les deux situations, les frères répondent immédiatement à l'appel de Jésus, comme s'ils s'engageaient dans une vie nouvelle. C'était donc si urgent pour Jésus d'associer des êtres humains à sa proclamation du Règne ! Jésus ? Oui. L'Église ?  Oui.

Lorraine Caza, sœur de la Congrégation de Notre-Dame

Échos de la Parole
Année A  (en cours)
Visuels et extraits

ARCHIVES

Échos de la Parole (2016-2019)
Année A • Année BAnnée C 
Visuels et extraits B C

Échos de la Parole (2013-2016)
Daniel Cadrin
Année A • Année B • Année C

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription