Menu

 

L’accueil inconditionnel de personnes vivant avec des difficultés particulières

Accueil

(visuel © Depositphotos)

Il m’arrive d’accueillir, au nom de l’équipe pastorale, la demande de baptême d’une personne vivant avec un handicap cognitif ou intellectuel. Cette personne se présente généralement accompagnée d’un membre de sa famille, qui est une ressource indispensable, puisqu’elle la connaît et l’accompagne au quotidien. Au nom de l’Église, nous accueillons non seulement la demande, mais surtout la personne, telle qu’elle est. Dans de telles circonstances, il faut savoir adapter le cheminement qui lui sera proposé en impliquant l’accompagnateur ou l’accompagnatrice,  qui sera appelé/e à l’aimer au nom de Jésus-Christ. 

Les personnes atteintes de TDAH présentent également un défi particulier, tout au long de leur cheminement. Dans ce cas, le style de la démarche proposée doit s’adapter aux besoins de la personne : par exemple, il est important que l’accompagnateur ou l’accompagnatrice vérifie ce qui a été retenu lors de la rencontre précédente, ce qui a été compris et assimilé, afin que le cheminement suive bien son cours, qu’il demeure toujours accessible et pertinent pour la personne. Il est également essentiel de choisir le groupe parrainant le plus apte à soutenir la personne qui chemine.

Pour accueillir des personnes vivant un handicap ou des difficultés particulières, il faut donc une bonne dose de débrouillardise pour trouver les bonnes ressources, ainsi qu’une capacité d’écoute et d’attention à chaque personne et à sa famille.  Ainsi, les étapes et les temps du catéchuménat prendront la couleur de la personne qui chemine.

Voici certaines questions essentielles à se poser :

  • Comment faire découvrir et aimer ce Dieu d’Amour à toute personne, quel que soit son handicap?
  • Disposons-nous d’une ressource compétente dans le milieu pour accompagner des personnes avec des besoins particuliers?
  • Existe-t-il de la documentation adéquate pour accompagner ces personnes?
  • Les cahiers de Jean Vanier Je marche avec Jésus sont toujours pertinents,  mais existe-t-il une d’autres propositions?

Selon la situation des personnes en cheminement, voici quelques ressources que j’ai découvertes :

  • Dans la deuxième partie du Rituel d’initiation chrétienne des adultes, dans le chapitre intitulé « Rituel simplifié pour des circonstances exceptionnelles », le numéro 261 s’avère particulièrement éclairant pour la célébration du baptême et des sacrements :
    Dans des circonstances exceptionnelles, quand un candidat n’aura pas pu parcourir toutes les étapes de l’initiation, et quand l’ordinaire du lieu, ayant jugé de la sincérité de la conversion chrétienne du candidat et de sa maturité religieuse, aura décidé que le baptême soit donné sans attendre, il peut autoriser, pour chacun des cas particuliers, l’usage du rite simplifié.

J’ai le privilège d’accueillir de telles demandes chaque année : c’est à chaque fois un défi renouvelé mais humainement très enrichissant.

Diane Rousseau
Répondante au catéchuménat
Unité Chutes-Chaudière
Diocèse de Québec

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription