Menu

 

Les catéchumènes sont baptisés lors de la Vigile pascale : pourquoi?

Matin de Pâques

(Depositphotos)

Au lendemain de leur baptême, les nouveaux baptisés adultes expriment souvent ainsi ce qui leur est arrivé :

« Il s’est produit en moi un changement »;

« Ma vie a désormais un sens »;

« J’ai vraiment trouvé mon identité profonde »;

« Je suis maintenant assuré que Dieu m’aime ».

Une rencontre avec le Christ s’est produite. Une transformation a été vécue. Les nouveaux baptisés ont fait la découverte du Christ comme source de libération et d’espérance. Ils ont fait l’expérience du salut de Dieu en entrant, avec le Christ Jésus, dans une relation filiale avec le Père.

On comprend, dès lors, pourquoi l’Église tient à ce qu’ils soient baptisés au cours de la Veillée pascale, ce moment par excellence où l’on célèbre le cœur même de notre foi : le passage de Jésus de la mort à la vie, notre propre passage au Christ, notre entrée avec lui dans la vie nouvelle.

Le Rituel de l’initiation chrétienne des adultes le souligne :

L’initiation (chrétienne) doit avoir un caractère pascal. (Elle) est la première participation sacramentelle à la mort et à la résurrection du Christ […] C’est pourquoi le Carême doit être vraiment le temps privilégié de la préparation plus intense […] et la Veillée pascale le moment normal des sacrements de l’initiation (no 43). 

Le fait de célébrer les sacrements de l’initiation dans la nuit de Pâques traduit en effet d’une façon particulière que ces sacrements associent au Christ et à son passage de la mort à la résurrection, qu’ils font en fait vivre un nouveau départ.

Mais ce caractère pascal du catéchuménat ne se limite pas à la Veillée pascale comme moment indiqué de la célébration des sacrements de l’initiation. Il embrasse aussi le Carême, temps fort de préparation de l’Église aux fêtes pascales, et, pour les catéchumènes, d’ouverture du cœur à la réception des dons du Seigneur. La célébration de « l’appel décisif » des catéchumènes, au début de ce temps, met de l’avant que Dieu fait les premiers pas vers eux, par l’intermédiaire de son Église, et que leur démarche est essentiellement de l’ordre de la réponse au Seigneur qui s’invite dans leur vie. Les « scrutins » interviennent aussi durant le Carême : ils assurent les catéchumènes de la miséricorde du Seigneur à leur endroit.

Le caractère pascal du catéchuménat s’étend encore au temps de la mystagogie, qui coïncide avec le temps pascal des cinquante jours après Pâques et met l’accent sur l’approfondissement des sacrements reçus. Dans plusieurs diocèses, l’évêque opte pour la confirmation célébrée au terme de cette initiation postbaptismale, à la Pentecôte. Histoire de permettre à l’initiation de se prolonger afin d’aider la foi à s’enraciner et de rendre explicite que, s’achevant en présence de l’évêque, cette initiation comporte une dimension supralocale de rattachement à l’Église.

Heureuse Église qui, du début du Carême à la Pentecôte, accompagne vers les sacrements de l’initiation et les célèbre! Heureuses et heureux catéchumènes et néophytes qui, pendant ce temps, vivent l’expérience pascale de structuration de leur foi et de leur vie de disciples du Seigneur!

Gilles Drouin, prêtre
membre de l’équipe diocésaine du catéchuménat
Diocèse de Québec

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription