Menu

 

Pas de catéchuménat sans communauté chrétienne : vrai ou faux

Sommet du sentier de l'Acropole des draveurs

(Depositphotos)

Récemment, j’étais invité à souper. L’invitation venait d’un groupe de sept personnes, qui avait fait route, pendant sa démarche catéchuménale, avec une néophyte baptisée lors de la dernière Veillée pascale. Cette dernière tenait à ce repas qu’elle voyait comme une occasion de reconnaissance envers les membres de ce groupe. À la faveur de la conversation, la néophyte fit ressortir combien elle s’était sentie soutenue et accompagnée tant par les membres de ce groupe que par la communauté chrétienne dans son ensemble. On me parla de l’invitation faite à la communauté célébrante de participer aux divers rites constitutifs de la démarche catéchuménale et de la participation effective de cette communauté à ces rites. Il fut question de la remise par la communauté d’un bâton de pèlerin à la catéchumène, d’un ruban violet porté par quelques centaines de personnes durant le Carême en signe de solidarité avec elle, de la proposition faite à un groupe de partage de la Parole de la porter dans la prière, de félicitations exprimées à son égard par ses compagnons et compagnes de catéchèse et de cadeaux offerts par des paroissiens et paroissiennes à la nouvelle baptisée. J’appris également que, à la suite de son baptême, cette néophyte était devenue guide de visites à l’église paroissiale durant l’été.

L’évocation de ces simples faits montre l’essentielle contribution de la communauté à l’œuvre catéchuménale. Le Rituel de l’initiation chrétienne des adultes énumère d’ailleurs les apports de nombreux acteurs ecclésiaux : l’évêque, les prêtres, les diacres, les catéchètes, les garants (personnes accompagnatrices), les parrains et marraines, les groupes de chrétiens et chrétiennes, les catéchumènes entre eux (voir les nos 44-51, 67).

Soulignons deux aspects de l’aide de la communauté à l’égard du catéchuménat : l’apport solidaire de ses membres au développement de la foi des personnes en initiation et leur contribution à la découverte de l’Église par la mise en relation concrète avec elle. On saisit bien que la responsabilité de la communauté à l’endroit des catéchumènes ne joue pas seulement en leur faveur, mais que le parcours initiatique rejaillit aussi en grâce de renouvellement sur cette communauté.

On voit certes s’indiquer des repères :

  1. l’adoption de moyens de sensibilisation de la communauté à sa responsabilité catéchuménale (messages dans le feuillet paroissial, sur le site Internet, appel fait au prône, séances d’information, homélie);
  2. la recherche de personnes pour l’accompagnement individuel et en groupe parrainant;
  3. la mise en place des liturgies prévues par le Rituel en présence de la communauté et avec sa participation active;
  4. la constitution d’une délégation de la communauté lors de l’appel décisif des catéchumènes par l’évêque au début du Carême… Les catéchumènes font ainsi l’expérience d’être portés par leur communauté à la rencontre du Seigneur.

Gilles Drouin, prêtre
membre de l’équipe diocésaine du catéchuménat
Diocèse de Québec

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription