Menu

 

Pourquoi des adultes demandent-ils le baptême aujourd’hui?


Falaises du parc national du Bic (photo © Sylvain Campeau)

Dernièrement, je jasais au « gym » avec mon nouvel entraîneur. Celui-ci m’a demandé ce que je faisais dans la vie. Je lui ai répondu que je travaillais pour l’Église de Montréal, et que ma fonction était de m’occuper des adultes qui demandent à recevoir le baptême. Il m’a regardé, hébété : « Ah ouais? Je ne savais pas que des adultes pouvaient se faire baptiser! »

En fait, chaque année, entre cent et deux cents adultes reçoivent le baptême dans le diocèse de Montréal. Alors que plusieurs semblent penser que la foi n’intéresse plus personne, et surtout pas les jeunes générations d’aujourd’hui, un tel nombre peut paraître surprenant.

Mais qu’est-ce qui pousse ces adultes à demander le baptême?

Contrairement aux adultes baptisés qui demandent la confirmation, dont une majorité le fait afin de pouvoir être parrain ou marraine d’un bébé ou se marier à l’église, les adultes qui demandent le baptême le font généralement pour des raisons qui s’apparentent à une conversion personnelle ou, du moins, à un début de conversion. La lecture d’un passage touchant de la Bible, une rencontre avec un ami croyant, une réflexion personnelle sur le sens de l’existence sont autant de chemins qui peuvent les conduire à demander ce sacrement.

Je constate toutefois qu’il est de plus en plus courant que la décision de se faire baptiser survienne après une expérience personnelle, où Dieu a été senti ou perçu d’une manière particulièrement vive... Un candidat me disait qu’il avait décidé de demander le baptême après un grave accident de la route, duquel il est ressorti totalement indemne, fait « miraculeux » selon lui. Un autre, récemment baptisé, provenant d’une famille anticléricale militante, me disait que c’était pendant son travail, alors qu’il s’affairait à emballer des fruits dans une épicerie, qu’il a soudainement senti « la présence de Dieu », une présence aimante et apaisante qui a fait irruption dans sa vie…

Si, bien sûr, il importe de faire un travail de discernement devant de telles expériences, force est de constater que l’Esprit peut appeler de bien des manières! Se pourrait-il même qu’à une époque où la foi et sa transmission ne vont plus forcément de soi, Dieu intervienne plus « directement » ou emprunte des chemins plus « percutants » pour aller chercher des ouvriers à sa vigne?

Lamphone Phonevilay
Adjoint à la directrice de l'Office de l'éducation à la foi pour le catéchuménat
Diocèse de Montréal

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription