Menu

 

Qui a écrit les évangiles?

Les quatre évangélistes

Les quatre évangélistes selon Jacob Jordaens. Huile sur toile, 1625, musée du Louvre, Paris.

Avertissement : cette chronique ne changera probablement rien à votre vie. Pourtant, elle vaut la peine d’être lue puisqu’elle risque de changer votre perspective de lecture des évangiles.

Qui a écrit les évangiles? La réponse à cette question peut être simple ou compliquée.

La réponse simple

Matthieu, Marc, Luc et Jean. C’est la réponse naturelle que l’on n’a pas l’habitude de remettre en question.

La réponse compliquée

Une réponse un peu plus complexe nous est offerte par ceux qui font des recherches en études bibliques. En fait, au point de départ, les évangiles étaient des écrits anonymes. Les noms de leurs auteurs n’y étaient pas écrits. On leur a attribué les noms de Matthieu, Marc, Luc et Jean, environ un siècle après leur rédaction. Ces noms sont devenus les « titres » de ces évangiles. Par exemple, si vous lisez le plus court des évangiles, la seule indication que son auteur se nomme Marc est dans le titre Évangile selon Marc. Or, ce titre n’apparaît pas dans les plus anciens manuscrits.

Cela ne nous empêche pas de continuer à utiliser l’appellation traditionnelle (Matthieu, Marc, Luc et Jean) pour désigner les auteurs des évangiles, mais il faut être conscient qu’il s’agit plutôt de « surnoms ».

L’Évangile selon Jean : un exemple de travail communautaire

Les évangélistes n’ont pas travaillé seuls. Ils ont colligé des témoignages oraux et écrits transmis par les communautés auxquelles ils appartenaient. L’Évangile selon Jean montre en particulier des signes que plusieurs auteurs ont collaboré pour rédiger cet évangile. Par exemple, il y a deux conclusions très similaires (20, 30-31 et 21, 24-25) et le narrateur s’exprime parfois au « nous ». Les exégètes supposent qu’un disciple de Jésus — le bien-aimé? — est à la source de cet évangile qui a été composé en majorité par un chrétien de deuxième génération, qui n’a pas connu Jésus, et qu’on pourrait appeler « l’évangéliste ». Puis, quelques personnes y auraient contribué, dont un rédacteur final qui aurait apporté des modifications pour donner le texte que nous avons aujourd’hui. Ces divers collaborateurs faisaient partie d’une même communauté qui a réalisé un chef d’œuvre littéraire et spirituel qu’est l’Évangile selon Jean. Les évangiles ne sont pas tombés du ciel en claquant des doigts. Ils sont le fruit du travail d’hommes qui ont voulu transmettre leur foi. L’Église a reconnu que leurs textes étaient inspirés et inspirants.

Ça ne change rien à votre vie. Pourtant, lorsque vous lirez un évangile, vous saurez qu’il provient du travail de chrétiens anonymes que la tradition a fini par désigner par les « surnoms » de Matthieu, Marc, Luc et Jean.

Sébastien Doane, bibliste
Office de catéchèse du Québec

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription